L’éclairage est un élément important de la décoration d’intérieur. D’abord et avant tout, votre éclairage doit servir un objectif fonctionnel, fournir la bonne quantité d’éclairage pour l’espace dans lequel il se trouve. Mais mis à part l’aspect pratique, l’éclairage est également un élément de design majeur. Les luminaires vont du plus simple au plus imposant, et choisir une extrémité du spectre plutôt que l’autre peut influencer l’apparence d’une pièce entière.

Avant de vous lancer dans l’achat d’éclairage, il est important de bien comprendre le plan d’éclairage de votre pièce. Un bon plan d’éclairage est généralement composé de trois types, ou sources, de lumière par pièce : la lumière ambiante, l’éclairage de travail et l’éclairage d’accentuation.

Eclairage ambiant

L’éclairage ambiant est la principale source d’éclairage dans une pièce, provenant le plus souvent des plafonniers ou des éclairages encastrés. La lumière ambiante sert l’objectif le plus élémentaire d’éclairer la pièce. La quantité d’éclairage ambiant de votre pièce est généralement décidée par votre constructeur de maison ou votre entrepreneur, mais si vous prévoyez une rénovation ou l’installation d’un nouveau plafonnier, la mesure que vous voudrez connaître s’appelle pied-bougie.

Voici quelques conseils en vidéo :

Le terme fait référence à la luminosité d’une lumière à un pied de la source. Les espaces utilitaires, comme les cuisines et les salles de bain, nécessitent plus de pieds-bougies que les espaces de vie et de transition comme les salles familiales, les salles à manger et les couloirs.

Eclairage de travail

L’éclairage de travail est conçu pour fournir de la lumière pour des activités ou des utilisations spécifiques dans un espace, comme des appliques de chevet pour la lecture nocturne, un éclairage sous les armoires pour éclairer les comptoirs, une lampe à col de cygne sur un bureau ou une coiffeuse au-dessus d’un miroir.

Selon vos besoins, vous pouvez opter pour un éclairage d’appoint avec des capacités de pivotement ou de rotation pour diriger la lumière là où vous en avez le plus besoin.

L’éclairage d’accent

L’éclairage d’accentuation joue le rôle le plus décoratif dans votre maison. Il est généralement utilisé pour attirer l’attention sur un point focal architectural ou décoratif, comme une cheminée, une œuvre d’art, un escalier ou une étagère. L’éclairage d’accentuation peut également être un point focal à part entière si vous optez pour des lustres, des appliques ou des lampes qui font sensation ou ornés.

Les types de luminaires

Les appliques murales sont couramment utilisées par paires, miroirs de salle de bain, cheminées et lits, par exemple. Les appliques à bras pivotant, en revanche, sont plus courantes en solo, placées au-dessus des œuvres d’art, des bibliothèques, des fenêtres et des éviers de cuisine.

Les luminaires encastrés sont alignés avec le plafond, maximisant la hauteur sous plafond dans les espaces où ils sont d’une prime. Les supports semi-encastrés sont un hybride entre un montage encastré et un pendentif, s’étendant souvent vers le bas.

Comme les suspensions, les lustres sont suspendus au plafond, mais contrairement aux suspensions, les lustres ont plus d’une source de lumière et souvent plus d’un point de suspension. Les lustres peuvent être à la fois fonctionnels et décoratifs, et se déclinent dans un large éventail de styles allant des candélabres classiques aux designs sculpturaux et modernes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *