Le contrôle de l’installation électrique fait partie des diagnostics à faire absolument avant de s’installer dans un logement. La vérification de la conformité du réseau d’électricité est une opération incontournable pour s’assurer de la sécurité des biens et des occupants d’une nouvelle ou d’une ancienne construction.

Les 5 points suivants méritent notamment une attention particulière :

L’état des équipements électriques

En premier lieu, il est indispensable de vérifier l’état de chacun des équipements qui composent l’installation électriques, des plus petits aux plus imposants.

Le moindre dysfonctionnement au niveau d’un composant, le plus petit qui soit, expose les occupants du bâtiment à des dangers réels. Ainsi, les éléments vétustes doivent absolument être réparés, voire remplacés.

Cette étape exige une connaissance avérée de la constitution du réseau électrique, en plus de compétences techniques approfondies en électricité et de la maîtrise des normes et des règlementations sécuritaires concernant les installations électriques.

Le disjoncteur

Le disjoncteur représente l’élément central de sécurité au sein d’un réseau électrique. Toute installation doit inclure un disjoncteur parfaitement opérationnel, monté dans un endroit accessible. Il est donc primordial de s’assurer de l’existence d’un disjoncteur principal.

Cet appareil permet de couper net l’électricité dans le cas où un problème compromettant la sécurité des biens et des personnes survient sur le réseau. Le disjoncteur s’actionne manuellement.

Le dispositif différentiel à courant résiduel (DDR)

Le DDR est un disjoncteur qui fonctionne sans nécessité d’une intervention extérieure. Cet appareil est couplé à un dispositif spécifique qui détecte les problèmes au niveau du réseau électrique.

Le mécanisme permet de faire sauter automatiquement le système et, ainsi, d’arrêter la distribution d’électricité en cas de court-circuit, de surintensité ou de fuites de courant au niveau de la terre. Le DDR doit être parfaitement adapté à la prise de terre.

La liaison équipotentielle

Les pièces qui accueillent des appareils électriques et des conducteurs d’électricité doivent disposer d’une liaison équipotentielle. Ce point concerne notamment les salles d’eau qui sont équipées de chauffe-eau, de ballon d’eau, d’appareils électroménagers (machine à laver, sèche-linge, …), de divers accessoires de bien-être et de beauté fonctionnant à l’électricité (sèche-cheveux, rasoir électrique, tondeuse, …).

La liaison équipotentielle protège les occupants de l’électrocution lorsqu’ils se rendent dans les endroits à risque élevé et lors de l’utilisation des différents matériels.

La protection des fils électriques

Les fils électriques qui traversent l’intérieur du bâtiment doivent être recouverts par des conduits isolants. Aucun fil ne doit être dénudé. Pour optimiser la sécurité des occupants, les fils doivent être logés dans des plinthes ou des moulures et parfaitement plaqués au niveau des murs.

La sûreté et la conformité d’une installation électrique sont des sujets délicats. Il est absolument recommandé de confier la vérification des éléments présents sur le réseau d’électricité et de l’ensemble du circuit à un professionnel qualifié et expérimenté.

La société Electricien 77 fournit ses prestations dédiées pour la vérification des installations électriques sur les constructions neuves ou anciennes situées dans le département de la Seine-et-Marne et partout dans la région Île-de-France. A l’issu du diagnostic, l’électricien 77 vous remet un compte rendu détaillé ainsi que ses recommandations pour vous garantir une sécurité optimale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *